Avril 2011

Vie professionnelle : motiver une équipe

Une femme lit

Motiver ses collaborateurs demande de la présence de corps et d'esprit.

« La motivation est, pour l'esprit, semblable à de la nourriture. Une assiette seule ne suffit pas.  »
- Peter J. Davies

Motiver

Entreprises, associations, clubs, cercles. Il existe une quantité de systèmes visant à regrouper les hommes et les femmes animés par la même passion, la même nécessité ou les mêmes contraintes. Le point commun de leur survie : la motivation.

Le climat y est plus ou moins formel, selon le contexte, mais toutes ces entités doivent être organisées, encadrées, guidées vers des objectifs. Souvent, une ou plusieurs personnes ont la charge morale et/ou administrative de ces groupes. Il leur revient alors régulièrement la tâche de motiver les membres, collectivement ou individuellement.

On a dit et entendu nombre de versions sur les ressorts de la motivation. Entre la carotte et le bâton, il y a des comportements très judicieux, soutenus par une compréhension moderne des hommes et des groupes. Voyons ou revoyons quelques-uns de ces éléments. Placés dans leurs contextes respectifs, ils sauront très probablement confirmer leur efficacité.

La communication, base de la motivation

C'est un mot qui veut tout dire... et ne rien dire. Il reste difficile d'en donner une définition absolue et universelle. Un dictionnaire écrit ceci : « Processus par lequel une personne (ou un groupe de personnes) émet un message et le transmet à une autre personne (ou groupe de personnes) qui le reçoit, avec une marge d'erreurs possibles (due, d'une part, au codage ou autres signes et symboles, par l'émetteur, puis au décodage du message par le récepteur, d'autre part au véhicule ou canal de communication emprunté) ». Pas simple... D'où la « marge d'erreur ». Autant « on ne peut pas ne pas communiquer », autant on ne peut pas communiquer parfaitement.

Maintenant, quelques principes simples assurent un fondement solide à notre communication, fut-elle imparfaite, et lui confère une certaine efficacité sans risques majeurs. On peut déjà, d'un point de vue stratégique, énumérer les axes temporels de la communication au sein d'un groupe, d'une équipe, d'une entreprise. Les managers, chefs, directeurs, responsables et autres « chefs de patrouille » réfléchirons à l'application la plus adaptée.

La communication de proximité est irremplaçable parce qu'elle est orale. Elle est plus forte que n'importe quelle autre.

Parmi ces axes temporels, communiquer au quotidien. La communication au quotidien est très probablement la plus prometteuse. Par définition, elle suppose de communiquer chaque jour. Mais on pourrait communiquer chaque jour en changeant les informations sur un tableau d'affichage. C'est une forme de communication, certes, mais c'est encore insuffisant.

Rien ne remplace la communication de proximité. Elle commence par un contact journalier avec les membres de l'équipe, en tout cas, chaque fois que c'est possible. Il est entendu que certains dirigeants ne peuvent rester toujours au même endroit ou visiter tous les services, selon l'ampleur de l'entreprise, par exemple. Mais, si les circonstances le permettent, la visite de ces membres est vitale, surtout en milieu professionnel. Le manque de proximité fait partie des plaintes les plus récurrentes lors de malaises relationnels.

Cette communication ne saurait se contenter d'un formalisme « politiquement correct ». La courtoisie est une excellente chose mais communiquer dans un tel contexte suppose un rapprochement personnalisé. Outre une éventuelle poignée de main, quelques mots attentionnés et sincères produisent d'heureux effets. « Mais, on n'a pas que ça à faire ! » diront certains responsables, surtout dans le monde du travail où les « mondanités » ne sont pas d'usage. C'est tout à fait exact. Un manager, directeur, n'a pas que ça à faire. Oui, mais parmi ce qu'il a à faire, figure en priorité cette démarche.

Cette communication de proximité est irremplaçable parce qu'elle est orale. Cette communication orale est toujours plus forte que n'importe quelle autre impliquant une distance ou un intermédiaire technologique, comme le téléphone ou l'e-mail, par exemple. Ces derniers ont beau être des contacts personnalisés, ils ne sont pas aussi pertinents que la rencontre. Il faut voir, entendre, discuter, observer, réagir, interpréter, renvoyer, bref, échanger en temps réel. Seul l'oral permet cela. Aucun système ni dispositif de communication interne n'atteint ce degrés d'intensité relationnelle. Les affichages, bulletins, intranet, notes de service, courriels, etc. sont de remarquables et utiles moyens de communication mais ils n'égaleront jamais la conversation en style « privé ».

Selon les circonstances, cette conversation sera plus ou moins formelle. Proximité ne signifie pas forcément promiscuité ou familiarité. Elle signifie cependant authenticité et réactivité.

Des intentions et des attentions

Une jeune femme ouvre un paquet cadeau

La motivation est le résultat d'un ensemble de choses.

Outre cette forme privilégiée de communication, le contenu et les intentions sont importants. Cette relation de proximité va même permettre aux deux parties d'y accéder rapidement. De l'avis des plus grands « meneurs d'hommes », on n'obtient rien de bon par la menace et la contrainte. Par ces moyens, on n'obtient certes des choses. Mais rien de bon. Le seul véritable et bon moyen d'obtenir quelque chose de façon durable et positive de la part de quelqu'un consiste à lui donner envie de le faire. C'est ce qu'on appelle motiver.

Ces mêmes spécialistes s'accordent pour dire que les félicitations et les compliments génèrent les comportements les plus profitables pour tous. On prête à Charles Schwab les propos suivants : « Je considère mon pouvoir d'éveiller l'enthousiasme chez les hommes comme mon capital le plus précieux. C'est en encourageant l'individu qu'on révèle et qu'on développe ses meilleurs dons. Rien ne tue davantage l'ambition d'une personne que les critiques de ses supérieurs. Je ne réprimande jamais personne. Je crois qu'il vaut mieux stimuler, donner aux êtres un idéal à atteindre. C'est pourquoi je suis toujours prêt à louer et je déteste gronder. Si je trouve une chose bien faite, j'approuve sincèrement et je prodigue des compliments. »

« C'est en encourageant l'individu qu'on révèle et qu'on développe ses meilleurs dons.  »
- Charles Schwab

Liens connexes

Le charisme

Savez-vous déléguer ?

Zoom formation :
le management

Le sourire

La dynamique de groupe

Le sens de l'humour

Evidemment, nous vivons une époque où les critères de motivation semblent parfois flous dans l'esprit de certaines personnes, ou bien manifestement réduits à la plus triviale expression. A tel point que certains semblent incapables de réagir à autre chose qu'à un profit immédiat et matériel, parfois avantageusement disproportionné en regard de leur propre implication. Des entreprises sérieuses déplorent la disparition de cette sensibilité à l'éloge sincère au profit des avantages exclusivement matériels. « Si ça ne se chiffre pas, ça n'existe pas ». Si tout travail mérite légitimement salaire, ce dernier, à lui seul, ne suffit pas à entretenir une véritable et saine motivation.

Pour preuve, certains travaux sont compensés par des émoluments considérés comme corrects mais n'empêchant pas un malaise parfois profond. Il y a de tragiques précédents. D'autres appointements, de moindre importance, sont mieux vécus du fait d'une bonne ambiance où d'une certaine considération des dirigeants. Il y a un équilibre à trouver. Nous admettrons ici qu'un bon manager, chef ou responsable, saura faire un tri positivement sélectif dès le recrutement, permettant ensuite de gérer des collaborateurs dans les meilleures conditions possibles.

Toujours est-il que cette motivation au cas par cas implique une régulière rencontre et des échanges oraux et authentiques. Il y a encore beaucoup d'autres choses qui interviennent en termes de motivation. Pour entretenir la votre, nous en reparlerons dans une prochaine lettre.

 

F. Huguenin - VR2


 

 

Index de la Newsletter

Archives newsletters

Vers le site de VR2

Toutes les formations VR2