Avril 2011

Expression française : une autre paire de manches

Une image médiéval de deux jeunes gens

Estoyt une époque de nobles entregents

Vous avez réussi à accomplir un travail difficile ? Vous pouvez vous atteler à tâche plus rude encore mais ce sera...

Une autre paire de manches

Il semble que l'origine de cette expression soit admise plus par convention que par réelle étymologie ou histoire fiable. Nous considérerons ici les traditions en la matière plutôt que les preuves.

Il faut d'abord savoir que, au XVIe siècle, les manches des vêtements de gens de classe déjà aisée n'étaient pas définitivement cousues sur l'habit. Ceci permettait, entre autres, de changer une partie de sa tenue afin de l'adapter à un travail ou une situation particulière. Il s'agissait vraisemblablement de la partie inférieure des manches, partie entre le coude et le poignet. En ces temps dits de crise, ça peut donner des idées à des couturiers « développement durable ».

L'idée s'est partiellement perpétuée sous la forme de demi-manches en lustrine en vue de protéger l'habit. Une image peu avantageuse, s'il en est... A ce stade de l'exposé, l'expression « une autre paire de manches » signale que l'on change d'activité, que l'on va entamer quelque chose de bien différent puisque réclamant des adaptations d'importance.

Une manche... et la Belle...

Cette particularité vestimentaire offrait également aux dames une autre possibilité, avec les risques ci-après évoqués que cela suppose. Ainsi, une amoureuse pouvait-elle donner, en gage de son amour et de sa fidélité, une (ou les deux) manche(s) de son habit à son prétendant. Lors de tournois ou de prestations d'apparat, un chevalier pouvait alors, quant à lui, arborer fièrement les manches en question, fixées à sa lance ou autre accessoire de combat, témoignage de confiance et d'attachement de sa dame. A ce propos, on connaît les mots du troubadour Vidal de Besaudun parlant de deux amants s'étant engagés l'un envers l'autre et se promettant de "porter manches et anneaux l'un de l'autre".

« Une autre paire de manches » : passer à autre chose, souvent plus difficile que précédemment.

De tels accessoires étaient également censé renforcer le courage et la détermination d'un soldat engagé dans quelque bataille. L'honneur de son nom est celui de celle qui lui était alors apparentée ajoutaient aux motivations guerrières. Cette description est assez romanesque. Certains commentateurs, toutefois, laissent entendre que l'expression aurait eu des connotations bien plus triviales. VR2 est une maison sérieuse, nous préfèrerons donc la poésie, car il est de vains registres dans lesquels les objectifs et la culture de la maison dissuadent de tomber.

On comprend alors que si un soldat, aussi héroïque fut-il, venait à montrer « une autre paire de manches », il signalait par là, sans doute peu délicatement, qu'il avait donné son coeur à une autre. De poétique, le geste devenait alors pénible pour quelqu'une. Là encore, l'idée de changement, de différence, voire de comparaison, est introduite. Idée cruellement prosaïque pour une occurrence si sentimentale. De fait, le même soldat semblait alors de nouveau prêt à affronter les dangers des champs de bataille ayant manifestement renouvelé sa source d'inspiration. De là à y voir un calcul stratégique...

C'est probablement ces dernières explications qui sous-tendent encore le mieux aujourd'hui les origines de l'expression. Lorsqu'il s'agit de s'engager dans quelque difficile entreprise, nouvelle, exigeant courage et efforts soutenus, « une autre paire de manches » semble faire partie des équipements nécessaires à la réussite.

En conclusion, l'expression signifie passer à autre chose, souvent plus difficile que précédemment.

Dans le doute quant aux origines de l'expression et par respect pour la grandeur des sentiments que sont censés inspirer les premières descriptions, l'équipe de VR2, prête à tous les sacrifices pour honorer ses engagements, se contera noblement de se retrousser les manches, pour vous servir.

 

F. Huguenin - VR2


 

 

Index de la Newsletter

Archives newsletters

Vers le site de VR2

Toutes les formations VR2