Zoom formation

« Chaque fois qu'une génération apparaît au balcon de la vie, il semble que la symphonie du monde doive attaquer un tempo nouveau. » – Giovanni Papini, Un homme fini

Le management intergénérationnel

Une équipe intergénérationnelle © Peter Atkins - Fotolia.com

Gérer différentes générations avec succès.

Les différentes générations impliquent des différences de cultures et d'attentes. Gérer des équipes de différentes générations réclame des compétences pointues de manager.

De quelle génération êtes-vous ? Génération « X » ? Génération « Y » ? Et si c'était la génération « Z » ? Vous êtes un peu perdu ? Que signifient ces expressions quelque peu raccourcies pour désigner des époques entières ? Sont-ce là des lettres de noblesse ? Ou s'agit-il d'austères abréviations mathématiques, douteux augures quant à leur signification ? Quel rapport avec notre zoom formation ? Faisons rapidement le point sur ces appellations d'origine plus ou moins contrôlée et qui se recouvrent parfois entre elles...

Quelles sont les différentes générations ?

L'essentiel

  • Il existe différentes couches d'âges dans l'entreprise. On leur attribue parfois des lettres, mais il s'agit toujours d'humains aux composantes riches.
  • L'harmonie entre les différentes générations n'est pas automatiquement acquise. Des différences, voire des divergences, peuvent compliquer la tâche du manager.
  • La formation s'efforce de renseigner, valoriser et rapprocher les parties en présence.
  • Il y a la génération des baby-boomers. Ce sont les enfants nés à peu près entre 1945 et 1975, période assez large d'après-guerre, marquée par un fort développement démographique, en particulier dans les pays européens dont la France. L'observation se veut d'abord sociologique, s'intéressant à ces naissances en contre-coup de la deuxième guerre mondiale.

    D'après les spécialistes, cette génération est celle qui a connu des conditions économiques nouvelles et porteuses. C'est peut-être votre génération ou celle de vos parents.

    On distingue ensuite, et plus précisément, les naissances de la génération X. Toujours d'après les sociologues, auxquels semblent revenir cette terminologie, il s'agit des enfants nés entre 1960 et 1979. Vous en faites peut-être partie. Il semble que cette génération ait eu plus de mal à faire sa place dans la société et le monde.

    On lui associe plutôt les notions de mécontentement, difficultés sociales et économiques. Elle a vu poindre des nouveautés en matière de morale et d'éthique. Ainsi, on rapporte qu'une revue anglaise (Woman's Own) aurait recueilli des témoignages selon lesquels cette génération désigne une entité « qui couche ensemble avant le mariage, qui ne croit pas en Dieu, qui n'aime pas la Reine et qui ne respecte pas ses parents ». Tout un programme. L'expression de génération X se retrouve dans des romans et des titres de musique rock. Des souvenirs pour certains.

    Plusieurs générations mais qui doivent tendre vers les objectifs communs de l'entreprise.

    Et on parle maintenant de génération Y, parfois prononcée génération « Why ». Il s'agit des jeunes gens nés entre 1980 et 1999. Parmi les dominantes de cette génération, l'influence prépondérante de la technologie. D'ailleurs, certains avancent, cette fois, que l'appellation viendrait de l'image d'une jeune personne avec des écouteurs sur les oreilles, reliés au lecteur par un fil double se joignant sur la poitrine, dessinant ainsi un Y. Pourquoi pas.

    On admet que pour cette catégorie, l'internet, l'ordinateur, le mp3 et, évidemment, les réseaux sociaux, ont remplacé dans une large mesure l'Eglise, la patrie, voire la famille. Si on y ajoute leur familiarité avec les jeux vidéos, le « Web 2 » très participatif et des films à la réalisation très sophistiquée et spectaculaire, vous reconnaissez certainement quelqu'un. Peut-être vous.

    Pour ce qui est de la génération Z, il faudra attendre encore un peu...

    Mais voilà. On s'aperçoit en comparant les dates que ces générations peuvent très bien cohabiter dans le monde du travail. Or, il est à peu près évident qu'il existe d'énormes différences entre ces générations et leurs attentes et aspirations. Et tout ce petit monde doit pourtant pouvoir tendre vers les objectifs communs d'une entreprise. Pour gérer le tout, le manager, qui doit relier harmonieusement et efficacement ces cultures et ces tendances. On comprend que cela soit parfois assez « sportif »...

    Rassurez-vous, et sans révéler de détails, VR2 emploie des specimens de chacune de ces générations. Ses formateurs et administrateurs (quelle que soit leur génération) évoluent couramment dans ce vivier riche de compétences et de différences. Bref, VR2 est bien placée pour animer des formations au management intergénérationnel.

    Le manager joue un rôle charnière entre la direction et les équipes de terrain. Et sur ce terrain, des joueurs avec des maillots baby-boom, X et Y. C'est à lui de mobiliser et motiver l'ensemble, de favoriser la synergie des différences et de prendre des décisions. On imagine que, selon la génération visée, la façon d'appréhender des instructions pourra être perçue comme un conseil, une incitation ou un ordre. Avec les réactions en conséquence de chacune de ces acceptions. Or, notre manager, s'il veut rester cohérent, pourra composer mais sans transiger. Comment faire ?

    Que se passe-t-il dans les formations VR2 ?

    Les formations VR2 incorporent l'acquisition de connaissances à propos de la gestion des âges avec les différences que cela implique. Ainsi, le formateur propose des grilles de lecture pour déterminer qui entre dans quelle « case », sans tomber dans l'étiquetage abusif. Il reste à l'écoute des stagiaires qui entrent eux-mêmes dans l'une, l'autre ou plusieurs de ces catégories. L'idée fondamentale de respect est entretenue dans un esprit de réciprocité. Ainsi, l'écrivain québécois Renée Garneau écrit, dans L'Oeuf de coq : « Il n'existe pas de conflits de générations, il n'y a que de l'intolérance. » Finalement, la différence devient diversité et levier de création de valeurs, parfois inhabituelles.

    Une approche éclairée de toutes ces nuances incite le manager à anticiper sur des situations qui pourront être complémentaires en évitant celles qui sont susceptibles de devenir des conflits. Même, il se peut que les différences générationnelles soient aussi des écarts culturels. Dans d'autres cas, c'est la transmission des expériences qui sera l'enjeu.

    Le manager devient un chef d'orchestre de la symphonie du monde de l'entreprise et qui connaît tous les instruments, qui les gère, sans perdre de vue la partition qui le guide. Il s'efforcera d'accorder ensemble une noble contrebasse avec une dynamique cymbale, pour peu que chacun joue au moment désigné. Bref, c'est quelqu'un qui « connaît la musique ». Pour l'y aider, la formation VR2 prévoit une analyse moderne du solfège des entreprises d'aujourd'hui. Et ce ne sont pas toujours les bémols qui y prédominent !

    Le manager devient un chef d'orchestre de la symphonie du monde de l'entreprise.

    La notion de chef, fut-il d'orchestre, amène à parler de l'autorité. C'est une notion qui devient parfois toute relative selon la génération en jeu. Pour exemple, la génération Y est assez fière de ses revendications à l'indépendance et c'est un atout à valoriser dans un contexte encadré.

    Ainsi, des formateurs ont affaire à des groupes qui attendent tout simplement la solution immédiate, complète et définitive aux éventuels problèmes qui se posent. Il se peut qu'une transposition naïve des possibilités offertes par les nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) explique cette tendance.

    En effet, dans une dimension déjà virtuelle de l'environnement, bon nombre de choses se règlent par un clic, une touche, une manette ou simplement une « zapette ». Pour (apparemment) dynamique que soit cette aspiration, elle est parfois en conflit avec la réalité des choses et des gens. Il revient alors au formateur d'amener ces jeunes personnes à se poser des questions inhabituelles pour eux sans pour autant tomber dans le « ringuard », ce qui serait la fin de la crédibilité, et de l'autorité, de notre animateur. Le zapping mental ne pardonne pas. Les formateurs VR2 connaissent de telles situations et vous aideront à les gérer.

    Alors ? De quelle génération êtes-vous ? Et comment composez-vous avec vos collaborateurs X ou Y ? Et si vous deviez les diriger et les motiver ? Les formations VR2 peuvent vous l'expliquer de A à Z...

    F. Huguenin - VR2

     

     

    VR2 recrute !

    Vous avez des compétences en formation, conseil ? Vous souhaitez intégrer l'équipe de VR2  ? Envoyez votre CV à la la direction de VR2  ! Nous examinerons votre candidature avec le plus vif intérêt.

    Recevoir la Newsletter