Zoom formation - Le management

Une équipe de jeunes cadres improvisent une réunion dans les escaliers

Le manager fait partie de l'équipe tout en gardant un certain recul.

Le management est une fonction aux multiples facettes. Les formations permettent d'appréhender ces aspects en tenant compte des capacités et contextes.

Le management

Il existe différentes approches du management. Celles qui sont réputées les meilleures s'appuient autant sur le fonctionnel que sur l'humain. C'est dans cet esprit que VR2 développe ses formations au management.

Beaucoup d'idées, parfois dichotomiques, circulent à propos du management. D'ailleurs, qu'est-ce que le management ? D'après un dictionnaire, le management c'est «  l'ensemble des techniques d'organisation de ressources qui sont mises en œuvre pour l'administration d'une entité, dont l'art de diriger des hommes, afin d'obtenir une performance satisfaisante. ».

Un autre propose une version plus courte : « Gestion et organisation d'une entreprise ». Finalement, on pourrait ramener le tout à des expressions simples : administrer, diriger, organiser.

Le management fait-il bon ménage avec les aménagements ?

A lire aussi

- Comment gérer les conflits ?

- La gestion des conflits (management)

- Le management inter-générationnel

- L'entretien professionnel : l'employé

- La croix et la bannière

- L'entretien professionnel : rôle du manager

- Manager la motivation et la performance des seniors

D'aucuns s'insurgent discrètement quant à l'usage intempestif de l'expression anglaise à peine francisée de « management ». Ils pensent en effet que le mot prend ainsi une signification floue qui incite à l'utiliser « à toutes les sauces », françaises quant à elles. Ils n'ont peut-être pas complètement tort. On finit par manager un peu tout et n'importe quoi, des hommes, des stratégies, des systèmes, etc. A tel point que ce management est perçu par les uns comme un art, par les autres, comme un métier, par d'autres encore comme un outil.

Manager réclame souplesse et compréhension tant humaine que stratégique et logistique.

D'ailleurs, à en juger par les étymologies, la limite est ténue entre ces acceptions. Certains avancent ainsi que le terme, d'origine anglaise et maintenant intégré au vocabulaire français, viendrait de l'italien maneggiare, qui signifie contrôler, avoir en main, du latin manus : la main. Ou encore du français manège, faire tourner un cheval dans un manège, ce qui ne présage rien de bon pour les personnes ainsi maniées. Ou bien encore, le français mesnage, mesnager, expression qui signifiait, au XIII° siècle, conduire son bien, sa fortune avec raison et ménagement. De là serait aussi venu gérer les affaires du ménage, ressources humaines et financières. On comprend le sens global, il est plus délicat de le préciser appliqué à l'entreprise.

Il ressort toutefois de l'ensemble que manager réclame une certaine polyvalence, de la souplesse, de la compréhension tant humaine que stratégique et logistique.

De grands managers donnent leur avis, aux contours d'anecdotes, avis qui achèvent de brosser un tableau riche en couleurs et en formes du management.

Qu'en pensent les managers ?

Un manager tient des outils de bricolage dans ses mains.

Savoir manier les outils selon les circonstances.

L'un d'eux estime que le principal rôle du manager est précisément de protéger le travail de ses collaborateurs en s'y immisçant le moins possible. Il semble alors que la confiance soit un moteur de l'efficacité globale.

Un autre ajoute que le manager doit afficher, quelles que soient les circonstances, une assurance et une conviction sans faille dans ses propres projets et suggestions. Le meilleur moyen, selon lui, de voir ainsi se réaliser ceux pour lesquels il a pourtant le plus de doutes...

Un manager s'efforce de recruter et garder les gens les plus performants possible dans leur spécialité, mais pas au détriment de l'unité et de la cohésion du groupe auquel ils sont associés. Ce manager doit rester compréhensible, accessible et suffisamment simple dans ses intentions et stratégies. Le contraire ne ferait que l'isoler et compromettre la mobilisation collective. Ne pas sacrifier la fluidité des rapports à un désir d'affirmer (prétendûment) son exclusivité ou sa supériorité. Ceci s'accorde avec les valeurs d'un autre pour qui la créativité individuelle nécessaire ne prime pas sur le respect et l'éthique.

« En matière d'encadrement, l'exemple n'est pas la meilleure solution. C'est la seule. »

Des choses simples, comme la ponctualité au travail, en réunion ou pour la remise de documents, valorisent l'image du manager. Cette apparente proximité opérationnelle avec les collaborateurs n'impose pas le pouvoir mais gagne la confiance. Ainsi, un manager estime qu'en matière d'encadrement, l'exemple n'est pas la meilleure solution. C'est la seule.

Le manager devient ainsi le garant et le gardien de conditions de travail favorables. Il s'efforce de soulager ses collaborateurs de perturbations inutiles et de vaines dispersions. L'efficience s'en ressentira très vite. Parfois, ce manager prendra sur lui quelques discrètes entorses au règles de la maison si cela peut favoriser le déroulement des opérations. Ainsi, l'un deux explique qu'une règle est faite pour tirer des traits droits et pas forcément des traits longs... Une prise de risques consentie, aux enjeux humains. On rapporte, en guise de contre-exemple, le cas d'un manager pointilleux sur les procédures et qui vient trouver une infirmière de bloc dans la salle d'opération pour lui parler de son licenciement...

C'est en tenant compte de toutes ces composantes que VR2 aborde les formations au management.

Les managers sont souvent confrontés à des missions diverses et variées qui mobilisent leurs compétences et les amènent à répondre « ici et maintenant » dans l'urgence. C'est pour faire face à de telles situations que VR2 propose ces formations. Elles ont pour objectifs de donner des moyens, des pistes et des outils nécessaires à l'évolution ou au changement.

Le manager est un élément clef dans l'entreprise. Tout en étant proche de ses collaborateurs, il doit garder la distance indispensable à la prise de décision responsable. Et responsable signifie « être en mesure de répondre de ». De ses actes, de ses hommes, des ses décisions. Il est l'interface privilégiée entre la base et le sommet. A lui de préserver le sens des messages descendants ou ascendants.

Que se passe-t-il lors des formations VR2 au management ?

La formation met en évidence les notions de définition d'objectif, de leadership. Elle incite à une efficiente délégation ainsi qu'à la cohésion d'équipe. A propos de la délégation, voir l'article VR2 Savez-vous déléguer ?

Les stagiaires qui participent à ces formations ont des profils très différents. On est manager à différent niveaux dans l'entreprise. Tous cependant ont des responsabilités afférentes à des cadres intermédiaires ou des équipes de proximité. Selon les société et les services, la taille des équipes de collaborateurs peut varier dans des proportions importantes. Les missions de même. Persistent cependant les charges fonctionnelles et morales du manager.

Chaque participant est incité à valoriser ses propres ressources et à révéler ses valeurs. C'est le credo de VR2

De par leurs expériences respectives, les stagiaires trouvent des pistes leur permettant d'affiner leurs comportements. Ils tendent ainsi vers l'autonomie, l'assurance, l'efficacité, en harmonie avec les « couleurs » de leur entreprise.

Dans cette optique, la formation oriente les stagiaires vers la meilleure façon d'organiser son travail pour garantir son évolution ascendante. Cela requiert des qualités d'intelligence collective ainsi qu'individuelle. Equilibrer l'une par rapport à l'autre est un des enjeux de ces formations. Elles prennent donc en compte l'expérience de chacun afin de dessiner un contour commun de ce métier, d'après les présupposés méthodologiques et pratiques de la profession.

Chaque participant est également incité à valoriser ses propres ressources et à révéler ses valeurs. C'est le credo de VR2

Lors de ces formations, le travail du manager sur ses résistances personnelles va lui permettre de comprendre de l'intérieur les stratégies et outils de changement qui l'auront aidé à progresser vers plus de performance et d'autonomie. Il sera alors en mesure de les transposer dans sa pratique.

Il deviendra à son tour, pour son environnement, acteur d'évolution et de cohésion par une meilleure maîtrise de ses choix et un ajustement plus efficace de ses comportements.

Il s'agit de donner aux bénéficiaires de la formation la capacité de diriger leurs équipes dans les activités et évolutions de l'entreprise. L'objectif est d'amener les managers à pratiquer et à utiliser un management participatif et de concertation. Ils doivent ainsi trouver un équilibre entre la personne et la fonction.

Parmi les effets attendus à l'issue de la formation, il y a la capacité à s'affirmer comme responsable hiérarchique tout en assurant une bonne circulation de l'information descendante, ascendante et horizontale. Le manager développe une capacité à innover et à être force de propositions

 

F. Huguenin - VR2


 

 

Index de la Newsletter

Archives newsletters

Vers le site de VR2

Toutes les formations VR2