Mars 2011

Expression française

Une jeune femme fatiguée affalée sur son bureauDifficile parfois de tenir le coup...

Fatigué ? Epuisé ? Trop de travail, de pressions, de sollicitations ? Vous êtes peut-être...

Au bout du rouleau

« Etre au bout du rouleau » est une expression que l'on entend souvent, tant dans les couloirs des entreprises que dans les foyers. D'où vient donc cette expression et que signifie-t-elle ?

Il fut un temps où le livre n'existait pas, du moins, pas sous la forme que nous lui connaissons. On écrivait alors sur parchemin ou d'autres supports encore moins pratiques. C'est au 1er siècle que l'on voit apparaître le codex, assemblage relié de morceaux de parchemins, principe très ressemblant avec celui de nos livres modernes. Le codex permet un accès rapide à la portion voulue car il est constitué de pages, système quasi révolutionnaire pour l'époque. Les premiers chrétiens sont parmi les plus larges utilisateurs et contribuent ainsi tant à la diffusion de leur foi que de la technique. Certains pensent même qu'ils en furent les inventeurs.

Auparavant donc, le parchemin était enroulé autour d'une baguette de bois ou d'ivoire et formait ainsi un rouleau. Le texte était écrit en continu sur des longueurs considérables, souvent sans distinction ni ponctuation. Des documents officiels, des registres étaient ainsi conservés. On les appelait des rôles, du latin rollus qui signifie « rouleau, parchemin roulé ».

Etre au bout du rouleau : être épuisé, sans forces, sans ressources.

Le rôle pouvait avoir plusieurs applications. Elles pouvaient être administratives. Militaires : le rôle portait le nom des soldats engagés et pouvait aussi indiquer le poste que chaque homme doit occuper pendant le combat. Artistique : on écrivait l'ensemble des répliques que devait réciter un acteur. Juridique : il consistait, et consiste toujours, en un registre où sont inscrites, par ordre chronologique, les affaires soumises à un tribunal.

Le rôle emporte donc ces notions de tâche à accomplir, d'affaire à régler, de responsabilité à assumer, d'ordre à suivre. Matériellement parlant, le rôle était, peut-être en particulier au théatre, un petit rouleau portant le texte à déclamer ou à jouer. De fait, lorsqu'un acteur avait entièrement mis en scène son texte, il était arrivé au bout de son rôle, de son petit rouleau. Il était au bout de son rouleau et n'avait plus rien à dire. Il n'avait plus de rôle (rouleau) à jouer. Par ailleurs, lorsque le jeu de l'acteur était très court, il tenait sur un tout petit rouleau, sur un petit rôle : le rollet.

Les jeux de mots entre rouleau, rollet et rôle ont finalement laissé subsister le nom de rouleau pour ces pièces de théâtre. Au bout du rouleau, l'acteur n'avait plus rien à faire sur scène, son action était terminée, ses tirades épuisées. Etre au bout du rouleau signifiait littéralement n'avoir plus aucune ressource de jeu ou d'action.

Cette allusion au bout des ressources trouve une analogie supplémentaire dans une pratique comptable. Probablement à partir du XIXè siècle, on a rapproché l'expression originale avec une autre évoquant les rouleaux formés avec les pièces de monnaies. Tant que l'on disposait d'un ou de plusieurs rouleaux (de pièces), on disposait d'argent. Dans le cas contraire, au bout du rouleau (de pièces), on se trouve fort démuni, sans ressources matérielles cette fois. Etre au bout du rouleau prend alors une signification plutôt pécuniaire.

Enfin, certains avancent qu'il y a aussi un lien avec les phonographes. L'appareil émet les sons à partir de la lecture d'un rouleau qui tourne. Ce mouvement est permis par un ressort que l'on remonte avant l'audition. Au fur et à mesure de l'écoute, le ressort se détend et devient de plus en plus faible. Si on ne le remonte pas une nouvelle fois, il finira par s'épuiser, produisant des sons de plus en plus discordants, donnant une impression de fatigue, de lassitude, jusqu'à l'arrêt complet. Etre au bout du rouleau signifie alors être sans force, épuisé.

 

F. Huguenin - VR2


 

 

Index de la Newsletter

Archives newsletters

Vers le site de VR2

Toutes les formations VR2