Vie professionnelle

Un tricheur aux examens © lassedesignen - Fotolia.com

Tricher est un geste facile lourd de conséquences.

« Les tricheurs ne connaissent pas la vraie joie de gagner. »
— Maurice Sachs, Derrière cinq barreaux

Tricher

Tricher est un comportement facile et répandu. Il peut néanmoins conduire au drame et pèse toujours sur d'autres personnes. Intégrité et honnêteté, bien que peu encouragées, sont les seules voies vers la réalisation de soi.

Trop tard. Le bruit caractéristique de la tôle froissée vous renseigne définitivement : vous venez d'endommager un autre véhicule. Et vous êtes en tort, au regard du code de la route. Fort heureusement, il n'y a pas de blessé. D'ailleurs, l'autre véhicule est vide et en stationnement.

La tentation de tricher est fréquente et puissante

Un rapide récapitulatif mental de la situation vous amène à la conclusion que vous allez faire les frais, au sens propre du terme, de l'incident. En effet, votre assurance va sanctionner votre erreur en la répercutant sur le montant de vos cotisations, vos primes ou bonus. A moins que...

Inscrivez-vous à la newsletter !

Articles les plus lus :

- Les bienfaits de la lecture

- Les femmes dans l'entreprise

- Le téléphone portable, ami ou ennemi ?

A moins de faire comme beaucoup d'autres : vérifier l'absence de témoins éventuels et disparaître rapidement, sans laisser d'adresse. De toute façon, sa voiture n'était pas « terrible ». Et puis il était mal garé. Dans un sens, vous n'êtes « pas complètement responsable », vous un conducteur modèle qui n'a jamais eu d'accrochage. Enfin, jusque-là.

Dilemme. Dilemme mais souvent à cause d'un mauvais calcul. Si, dans un premier temps, la fuite semble la plus avantageuse, elle aura toutefois un coût. Et ce coût sera réparti sur l'ensemble des assurés, puisque, en l'occurrence, vous ne l'aurez pas complètement supporté. D'une certaine manière, c'est voler les cotisations des autres usagers. En partie, cela explique aussi le pourquoi des montants et augmentations des tarifs d'assurance.

Il peut sembler naïf à notre époque, de se préoccuper de considérations morales depuis longtemps délaissées par nombre de nos concitoyens. Etre respectueux des principes, c'est bien, mais quand on est le seul, est-ce bien nécessaire ? D'ailleurs, une majorité de gens habituellement et apparemment respectueux deviennent beaucoup moins scrupuleux lorsqu'ils sont certains d'échapper aux conséquences d'une infraction ou d'un délit. L'important n'est pas tant d'être honnête que d'esquiver des complications. Pas vu, pas pris. Néanmoins, cela consiste ni plus ni moins qu'à laisser d'autres personnes faire les frais de nos erreurs. Ce n'est pas tant notre crédit bancaire qui est alors concerné. C'est notre crédit de confiance.

De tels comportements sont révélateurs de traits de personnalités plus profonds. Et ils ont un coût, inestimable. D'ailleurs, si vous aviez été témoin de la scène d'introduction, dans le cas de la fuite, feriez-vous confiance à une telle personne ? Voudriez-vous lui prêter vos biens ? Lui confier des responsabilités ? L'embaucher ? Comment réagissez-vous seulement en voyant une personne valide garer son véhicule sur un emplacement réservé aux personnes à mobilité réduite ? Voire placer ensuite ostensiblement un « macaron handicapé » emprunté et s'en aller en sifflotant d'un air détaché ?

Voudriez-vous prêter vos biens ou confier des responsabilités à un tricheur ?

Eugénisme de VR2 qui semble s'effarer de la malhonnêteté ambiante ? Certainement pas. Simple évaluation des conséquences réelles et partagées par tous des abus de quelques-uns. Et si la notion de morale est de plus en plus relative, il n'en demeure pas moins que les infractions et malversations sont considérées comme des manquements graves. Et lorsqu'un tricheur est démasqué, c'est la curée, que ce soit par justice... ou par jalousie.

Dans certains cas de fraudes à l'assurance automobile, pour rester sur ce chapitre familier, appréhendée comme de l'escroquerie, l'infraction est pénale et peut être punie d'une amende de 375 000 euros et d'une peine de 5 ans d'emprisonnement. A défaut de morale, il reste la loi et ses moyens de coercition.

Cette notion de rapport entre intérêt personnel et considérations morales ou seulement sociales se retrouve à tous les niveaux. Concours, examens, impôts, sports, école, travail. Les plus hautes sphères de notre société n'échappent pas à ce phénomène, exemple alors dramatiquement préjudiciable.

La contamination dangereuse de la tricherie

Un homme très déprimé © Adrian Hillman - Fotolia.com

Tricher peut conduire au pire.

Le travail dissimulé, communément appelé travail au noir, semble arranger tout le monde dans un premier temps. Mais vous en payez aussi le prix. Selon Le ministère du Travail, le coût du travail illégal « est estimé à 4% du PIB, soit 60 milliards d'euros, l'équivalent du budget de l'éducation nationale ».

Tout cet argent échappe aux contrôles et cotisations, autant de pertes qu'il faudra compenser d'une manière ou d'une autre. Vos impôts en portent nécessairement la marque. Que survienne un accident, une maladie ou un simple malentendu et les recours sont quasi nuls. Selon les dommages, les conclusions peuvent être dramatiques.

Impôts et cotisations ? Il peut paraître simpliste de résumer en disant que certains cherchent à boucher des trous en ouvrant des gouffres. La fraude des uns signifie la compensation par les autres. La comparaison éloquente de gouffre/trou est d'ailleurs directement inspirée d'une leçon de morale enseignée autrefois à de jeunes élèves. Morale que l'on ne sait d'ailleurs plus comment appeler pour la réintégrer toutefois dans les écoles sans avoir l'air de tomber dans le prosélytisme. Vaste programme.

Maintenant, peut-être tout se résume-t-il à cette déclaration d'un jeune étudiant : « Tout le monde sait qu'il est mal de tricher, mais c'est tellement facile ! ». La facilité. Décriée mais encouragée.

L'école est un milieu sensible à la question, examens obligent. En France, des dispositions importantes et coûteuses ont été mises en place pour éviter la tricherie. De fâcheux précédents ont effrayé les instances scolaires, menaçant de nullité des promotions entières. Des enquêtes révèlent qu'aux Etats-Unis 80% des élèves connus comme « premiers de la classe » avouent avoir triché. 95% d'entre eux ne se sont pas fait prendre et en sont fiers ! D'ailleurs, dans de tels milieux, tricher fait tellement partie des moeurs, que celui ou celle qui s'y refuse passe pour « anormal ».

Boiriez-vous un verre d'eau où se trouve pourtant une seule goutte de poison ?

Des cadres scolaires expliquent : « En matière d'honnêteté et d'intégrité, les choses ne font qu'empirer. Ce sont ceux qui ne trichent pas qui sont en minorité ». Il faut admettre que les mots honnêteté et intégrité ne sont bien souvent appréciés qu'en figures de rhétorique... Certains diront que la fin justifie les moyens...

Parfois, une très forte pression de la part des professeurs ou des parents, avec en point de mire une réussite professionnelle soit-disant garantie, suffisent à anéantir les dernières résistances. Ici comme ailleurs, avec le soutien implicite d'autres personnes, les nuances linguistiques entre collaboration et complicité ou entre transaction et transgression s'effacent. Et tant que ça fonctionne, la tentation perdure.

Le problème est bien que ces façon de faire deviennent des façons de penser et d'être. On retrouvera ces travers dans l'entreprise, parfois sous des formes déguisées. Qui n'a pas souffert de l'injustice de voir des collègues ne « rien faire de leur journée », ou d'une incompétence avérée et s'en tirer pourtant avec des avantages, voire de l'avancement ? Il est probable que quelqu'un ait triché à un moment ou à un autre.

Mais comme déjà évoqué, tricher touche la personnalité. Le tricheur fera les frais de son incurie sinon dans sa vie professionnelle alors dans sa vie personnelle, sentimentale ou familiale. Cela parce que privé des capacités de confiance, de sérieux, d'application, de persévérance. Et ne croyons pas qu'il soit possible d'être parfois malhonnête, parfois intègre, sous prétexte d'être en mesure d'évaluer les enjeux. Boiriez-vous un verre d'eau où se trouve pourtant une seule goutte de poison ? On est intègre ou on ne l'est pas.

Les quelques qualités précédemment évoquées suffiraient à nous faire embaucher à peu près n'importe où, moyennant la compétence requise. Il est fort probable que de nombreuses personnes ne puissent trouver ou garder leur emploi par défaut de ces louables traits de personnalité.

Sans compter la notion d'amour-propre, certes galvaudée ou travestie, mais bien réelle. Ethique personnelle, honneur, respect de soi et des autres : des composantes qui construisent une personnalité attrayante, capable, solide et paisible. Autant de bienfaits équilibrant dont se prive le tricheur.

Les avantages du tricheur sont des mirages. Il se croit riche alors qu'il est pauvre. Fort et nanti, alors qu'il est petit, pitoyable. Pour tous ceux qui ont pour principe d'être vrais, l'estime de soi, l'honneur de l'engagement, la saveur de la vérité, la paix, le respect, la considération de ceux qui sauront reconnaître ces qualités sont des composantes vitales. D'autres en riront ? opposant leur facile « réussite » ? Qu'importe l'avis des menteurs et des fraudeurs. Le tricheur ne trompe que lui-même. Triste sort. Et si ce n'était pas si important, nous n'en parlerions même pas. Honnêtement.

 

F. Huguenin - VR2


VR2 - La formation au coeur des actions

VR2

La dame accueil de VR2VR2 est un organisme de formation implanté à Toulouse et actif sur toute la France. VR2 c'est l'information et l'accompagnement dans vos projets de formation. Contactez-nous !

Document

Une jeune femme heureuse d'être libre de sa santéMédecine et chirurgie esthétique
La médecine et la chirurgie esthétiques peuvent rendre de fiers services, surtout si elles réparent des traumatismes. Lorsqu'il s'agit de simple ...

Document

Le harcèlement moral au travail
Le harcèlement moral en milieu professionnel est un autre phénomène dangereux. Il est insidieux, difficile à démasquer et surtout, à prouver. ...

Document

Conseils aux seniors
Les seniors peuvent faire démonstration de leurs réelles capacités en général, cognitives en particulier. Il semble qu'il soit à la portée de ...


Zoom formation

Formations les plus demandées

Le management inter-générationnel
Les différentes générations impliquent des différences de cultures et d'attentes. Gérer des équipes de différentes générations réclame ...


Liens

Archives newsletters | Toutes les formations VR2 | Vers le site de VR2