Ressources humaines

La compétence

Vaste domaine où s'affrontent les spécialistes. A l'heure actuelle, de ces débats découle qu'il n'existe pas une, mais plusieurs définitions concernant la compétence.

Par rapport à quelle norme dit-on d'une personne qu'elle est compétente ou pas ? Quelle est la part d'obligation légale qui force à tenir compte de cet élément ? La compétence est-elle seulement individuelle ? Et enfin qui attribue le label « compétence » in fine ?

La compétence, un domaine rendu obligatoire par la GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) qui est inscrit dans le code du travail à l'article L 432-1-1, pour les entreprises d'au moins 300 salariés. Si les accords signés entre entreprises et gouvernement semblent concerner les milieux de travail, en quoi cela peut-il concerner le monde de la formation ? Le développement des compétences passe aussi par des stages de formation pour diverses raisons faciles à comprendre ; échanges d'expériences entre participants, acquisitions de démarches pour développer ses propres compétences ou réfléchir en groupe pour développer des compétences collectives, etc.

Qu'est-ce que la compétence ?

Présentation de quelques définitions émises par des spécialistes connus et reconnus dans certains milieux pour leurs compétences.

Pour A. Masson : "La compétence est « un savoir agir » (capacité à mobiliser des ressources) combiné à « pouvoir agir » (avoir les moyens du point de vue du contenu, des conditions de travail) et à un « vouloir agir » (conscience des enjeux, attractivité, rétribution) " ¹. Alors que Guy Le Bortef la définit ainsi : "La compétence est la mobilisation ou l'activation de plusieurs savoirs, dans une situation et un contexte donné" ². Tandis que pour Philippe Zarifian : " La compétence est l'intelligence pratique des situations qui se manifeste par : l'autonomie, les prises de responsabilité et la communication ³. Quant à Sandra Bellier, elle la voit sous forme d'action et de résolution : "la compétence permet d'agir et/ou de résoudre des problèmes professionnels de manière satisfaisante dans un contexte particulier, en mobilisant diverses capacités de manière intégrée" 4.

La compétence est-elle individuelle ?

Il existe bien d'autres définitions, cependant on peut formuler l'hypothèse que la compétence dans le travail ne s'apprend pas, elle s'acquiert. Elle met en avant une idée d'agir à condition de le vouloir et de le pouvoir. Elle fait appel à une dose d'expérience, et enfin, elle semble difficilement transférable d'une entreprise à une autre. Exemple : Deux personnes possèdent le diplôme et la qualification d'agent d'accueil. Elles exercent depuis dix ans. Imaginons que l'une travaille dans un aéroport et l'autre soit agent d'accueil en milieu hospitalier. Elles décident d'échanger leur poste. L'une comme l'autre, sans un minimum de formation, ne pourront pas être compétentes face à la demande des clients.

"Je n'enseigne rien à mes élèves, j'essaie seulement de créer les conditions dans lesquelles ils peuvent apprendre." - Albert Einstein

Donc la compétence sous entend la satisfaction client. C'est la réalisation du travail qui rend visible la compétence, mais pas seulement.

Imaginons qu'un maçon vienne de construire un mur qui a belle allure. Peut-on s'exclamer : « Ho ! Le beau mur ! Ce maçon, est compétent. » ? Non ! Ce n'est qu'après avoir testé sa solidité et sa fonctionnalité en interaction avec les autres professions intervenant sur ce mur que nous saurons si le maçon est compétent.

La compétence semble bien individuelle et collective, on travaille rarement pour soi seulement, mais en interaction avec d'autres. Ces autres avec qui l'on est amené à communiquer. Il reste encore un point à préciser, la compétence acquise n'est pas définitive, d'où la veille professionnelle ou la formation tout au long de la vie.

Les formateurs sont soumis à ce concept de compétence. Ils transmettent des savoirs, des outils et apportent les conditions favorables à l'acquisition de futures compétences. On n'apprend pas aux autres à devenir compétent, mais notre compétence en tant que professionnel de la formation sera de les inciter à rechercher la compétence dans leur travail. Par exemple, par des mises en situation issues de leur expérience professionnelle. Einstein à dit : "Je n'enseigne rien à mes élèves, j'essaie seulement de créer les conditions dans lesquelles ils peuvent apprendre."

Qui attribue le label « compétence » in fine ?

Dans la jungle des outils parlant de compétences, nous trouvons : le portefeuille de compétences, les référentiels de compétence, le management par les compétences, les domaines de compétence, la gestion des compétences, etc.

La compétence acquise n'est pas définitive, d'où (...) la formation tout au long de la vie.

L'une des premières démarches que nous faisons en tant que formateur pour animer une session de formation est le traditionnel tour de table. Il nous renseigne sur les participants, mais aussi sur l'institution ou l'entreprise dans laquelle ils travaillent. A partir de là nous avons une idée de comment orienter le programme pour remplir les objectifs pédagogiques qui nous sont fixés. Il serait curieux de traiter la fonction accueil pour une grosse entreprise de gestion immobilière en parlant de l'accueil en milieu hospitalier. Non pas que cela soit inutile, mais parce que cela serait inadapté pour des agents d'accueil dans l'immobilier.

On le voit : s'il existe plusieurs définitions de la compétence et une obligation légale à pratiquer la GPEC, l'arbitre en la matière au niveau local reste l'institution, l'organisme ou l'entreprise. Chacun sait dans son activité ce qu'il veut voir émerger comme types de compétences, même si tous s'accordent sur un point, la satisfaction du client (allocataire, patient, justiciable, usager, administré, etc.)

 

Mireille De Ambroggi
Formatrice VR2

 

¹ A. Masson (chargé de mission à l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail) et M. Parlier (responsable du département Compétences Travail Emploi de l'Anact). 2004 –Les démarches compétences Editions de l'Anact.

² Guy Le Bortef, ingénieur conseil en ressources humaines et psycho-sociologue de formation. Construire les compétences individuelles et collectives - Editions d'organisation, 2000 ; 2001; 2004; 2006.

³ Philippe Zarifian, sociologue. Objectif compétence Editions liaisons sociales 1999.

4 Sandra Bellier, psychologue de formation. Traité des sciences et des techniques de la Formation – ouvrage coordonné par P. Carré et P Caspar Editions Dunod


http://www.wikio.fr

Partagez cet article

Index de la Newsletter

Archives newsletters

Vers le site de VR2

Toutes les formations VR2